Comment gérer les appels téléphoniques

 

La présence d’un nouveau bien sur le marché va vous apporter immédiatement une masse de contact qu’il est extrêmement important d'exploiter au maximum. Il est donc primordial de tout faire pour ne pas «gâcher» le capital que représentent ces premiers contacts.

Organiser et Planifier vos appels téléphoniques et vos visites

 
 

Les appels téléphoniques

Même si dans votre annonce, vous avez indiqué la mention "Agences s'abstenir", vous recevrez immanquablement des appels d'agents immobiliers qui ne se laisseront pas impressionner. Répondez leur avec courtoisie mais fermement.
Attendez-vous à recevoir des appels à toute heure de la journée. Répondez dans tous les cas avec le sourire et d'une voix assurée en ayant présent à l'esprit que derrière chaque appel se cache peut-être le futur propriétaire de votre bien immobilier, votre acheteur.
Décrivez sobrement votre propriété et pour être certain de ne rien avoir oublié, ayez près de vous ou posé près de votre téléphone un pense bête sur lequel vous aurez dressé la liste des points importants à signaler à votre interlocuteur, le plan de la présentation de votre bien que vous lui ferez. N'oubliez pas d'ajouter le bloc notes et le stylo qui vous permettront de prendre des notes, notamment le nom et les coordonnées de votre correspondant.

Si vous êtes occupé au moment où un acheteur potentiel vous appelle, expliquez le lui calmement et demandez lui s'il accepte que vous le rappeliez plus tard en prenant bien soin de noter ses coordonnées téléphoniques, postales ou électroniques (e-mail).
En cas d'absence de votre domicile, ayez recours au transfert d'appel et assurez-vous d'avoir toujours sur vous l'aide-mémoire que vous aurez préparé.
Demandez à votre interlocuteur de quelle façon a-t'il eu connaissance de la vente de votre bien et s'il vous contacte après n'avoir lu que votre annonce courte, proposez lui immédiatement de lui faire parvenir par e-mail le lien vers votre blog, site perso ou l'url de l'annonce que vous avez déposée sur un site spécialisé.
Dans tous les cas, essayez de garder la maitrise de l'entretien et proposez vous même une visite.
Apprenez à écarter poliment le "touriste curieux" qui occupe ses loisirs à visiter des propriétés pour occuper ses loisirs sans pour autant avoir l'intention d'acheter et pour cela, essayez d'évaluer le degré

d'intérêt de vote interlocuteur. Proposez lui par exemple un rendez vous à un moment différent que celui qu'il vous suggère, évitez autant que faire se peut les rendez vous le dimanche après midi, demandez lui des précisions sur le financement de son achat, s'il a déjà effectué des démarches auprès des banques, etc...
Il n'est pas inutile de noter les appels téléphoniques et les informations correspondantes (Nom de l'interlocuteur, date et heure de l'appel, rendez vous éventuel, observations, etc...) sur un tableau qui vous permettra en cas de contacts ultérieur de resituer votre correspondant.
Même si vous êtes pressé de vendre, ne le montrez surtout pas ! Idéalement, en vous écoutant, votre interlocuteur doit ressentir une atmosphère calme et sereine qui le mettra en confiance et lui donnera l'envie de visiter, voire d'acheter !
C'est alors que vous pourrez planifier une visite.